Préserver la biodiversité au-delà des frontières

La protection de la faune et de la flore assurée grâce au Contrat corridor Vesancy – Versoix

vendredi 14 juin – de 13h30 à 17h30

QUELS ENJEUX ?

L’agglomération transfrontalière bénéficie d’une grande diversité de paysages urbains, naturels, ruraux, lacustres et montagnards. Cependant, la situation globale de la biodiversité, fragilisée et subissant des pertes importantes, inquiète fortement. La circulation de la faune qui a besoin de se déplacer pour se nourrir, se reposer, se reproduire ou conquérir de nouveaux territoires est entravée, la dissémination des plantes est de plus en plus difficile ; en cause, les activités et infrastructures humaines. Le Grand Genève s’engage pour la protection de la biodiversité sans frontières en agissant pour la revitalisation des milieux naturels et le renforcement des connexions biologiques. Concrètement, les contrats corridors biologiques permettent de réunir des partenaires publics et privés afin de mettre en œuvre des mesures d’aménagement et de sensibilisation. A ce jour, 320 actions ont été engagées à travers six contrats corridors impliquant des collectivités sur l’ensemble du périmètre du Grand Genève. Au terme de la première phase d’engagement, soit en 2021, plus de 40 millions de francs suisses auront été investis par les partenaires. Par leurs actions, les partenaires répondent aux défis d’une agglomération en développement et en densification tout en prenant soin de ses richesses naturelles et paysagères.

LE SUCCÈS D’UNE DÉMARCHE TRANSFONTALIÈRE

Symbole de la diversité des espèces vivantes à l’échelle régionale, le bassin versant transfrontalier de la Versoix regorge de milieux naturels riches et diversifiés : futaies, prairies marécageuses riches en plantes vivaces, nombreux cours d’eau et mosaïques de plans d’eau, ainsi que d’une multitude d’espèces rares et indispensables, comme des amphibiens, des insectes et des mammifères… Signé en février 2014, le contrat corridor Vesancy-Versoix comporte au total 52 mesures, dont 19 françaises, 5 genevoises et 4 vaudoises visant chacune à la mise en réseau des milieux naturels, grâce à la coordination des actions et des acteurs. A l’heure du bilan, la plupart des mesures sont en cours ou achevées, démontrant le succès de cette démarche innovante.

LA VISITE EN UN COUP D’ŒIL

Cette visite propose la découverte des actions menées dans le cadre du contrat corridors Vesancy-Versoix:

Chavannes-de-Bogis :

  • Brève présentation des mesures réalisées sur la chaussée pour
    la circulation des batraciens.

Grilly :

  • Visite du marais de Faizin, où des mesures d’entretien et
    de restauration sont entreprises.

Chavannes-des-Bois :

  • Balade dans le Bois Ruiné, au cours de laquelle plusieurs mesures seront présentées.

Cette visite se déroulera notamment en présence de Mme Gudrun Russig, Membre du Comité de direction de la Région de Nyon responsable de l’environnement, Mme Muriel Benier, Vice-Présidente de la Communauté d’agglomération du Pays de Gex, et M. Roberto Dotta, Syndic de Chavannes-des-Bois, ainsi que des techniciens en charge des Contrats corridors. L’après-midi se conclura par un moment d’échange et de discussion autour d’un apéritif.

Infos pratiques

13h15 Rendez-vous à la Gare de Coppet.
13h45 Départ de Coppet en navette
14h00-14h10 Visite à la douane de Chavannes-de-Bogis
14h10-14h50 Déplacement jusqu’à Grilly et visite
14h50-16h15 Déplacement jusqu’au Bois Ruiné et visite
16h15-16h45 Échange et discussion
16h45-17h15 Apéritif
17h15-17h30 Retour à la gare de Coppet en bus

Le coût des trajets de la visite sera pris en charge. ! Prévoir des bottes pour les excursions en zones marécageuses !