Des espaces littoraux plus accessibles et mieux protégés

Le lac, ressource en partage à Genève, Versoix et
Chens-sur-Léman

Vendredi 30 août – DE 13H30 À 18h15

QUELS ENJEUX ?

Le lac Léman est un élément clé du paysage transfrontalier et de l’identité du Grand Genève. Avec 89 milliards de m3, c’est aussi une ressource en eau majeure et le support de multiples usages, professionnels ou de loisirs. Depuis de nombreuses années, le développement de l’urbanisation et des infrastructures ont réduit à seulement 3% les rives encore aujourd’hui dans un état «naturel». Dans un contexte à la fois de forte augmentation de la population lémanique et de perturbation climatique à l’origine de canicules de plus en plus fréquentes, la demande sociale liée à l’eau pour des usages récréatifs et de détente augmente. Elle se heurte tour à tour à la privatisation du littoral et au besoin de préserver les rares espaces naturels subsistants. Dans ce contexte, les pouvoirs publics sont amenés à offrir des solutions nouvelles d’accès public au lac pour répondre à la demande sociale tout en assurant la protection des espaces naturels et des paysages, la quiétude des riverains et la cohabitation des usagers. De nouvelles plages et de nouvelles réserves pour un lac partagé.

UNE NOUVELLE PLAGE URBAINE ET DEUX MILIEUX NATURELS RENATURES

La nouvelle plage publique des Eaux-Vives, située en plein cœur de Genève, sera un endroit de détente gratuit, ouvert à tous et facilement accessible, par exemple depuis la future gare des Eaux Vives : le Léman Express deviendra ainsi un moyen d’accès au lac pour des usages récréatifs. Le projet de la plage s’inscrit dans le cadre plus large de la valorisation de la rade qui a bénéficié d’un processus participatif mis en place par la ville et le canton de Genève. Le site renaturé de l’embouchure de la Versoix, facilement accessible depuis la gare, rend sa place à la rivière dans un milieu urbain. La roselière de Chens-sur-Léman est tant une action du contrat de territoire transfrontalier consacrée à l’extension des roselières et le développement de grèves littorales, qu’une mesure compensatoire de la nouvelle plage des Eaux-Vives.

LA VISITE EN UN COUP D’ŒIL

Cette visite vous propose de découvrir la plage des Eaux-Vives, en partie réalisée et récemment ouverte au public, l’embouchure de la Versoix renaturée et la roselière de Chens-sur-Léman revitalisée.

Genève (Suisse) :

  • Chantier de la plage des Eaux-Vives

Versoix (Suisse) :

  • Embouchure de la Versoix

Chens-sur-Léman (France) :

  • Roselière

La visite se déroulera en présence de Gil Thomas, vice-président de Thonon agglo, en charge de l’environnement et de l’énergie, Gilles Mulhauser, directeur général de l’office cantonal de l’eau, Cédric
Lambert, conseiller administratif de Versoix, Audrey Klein, secrétaire générale de la commission internationale pour la protection des eaux du Léman.

Infos pratiques

13h30 Plage publique des Eaux-Vives - accueil des participants et présentation du projet
14h30-15h30 Port Noir : embarquement pour Versoix et discussion autour du thème « le lac, espace public ? »
15h30-16h15 Débarcadère de Versoix : présentation du projet de renaturation.
16h15-17h00 Embarquement pour Chens-sur-Léman et discussion autour du thème « le lac, espace naturel ? »
17h00-17h15 Présentation (depuis le bateau) de la roselière de Chens-sur-Léman
17h15-18h15  Retour vers Genève-apéritif sur le bateau
18h15 Port Noir : arrivée à Genève.

Transport sur la barque «Neptune» pris en charge.